Nutrition infantile

Biberon & diversification alimentaire

La nutrition infantile concerne les besoins alimentaires spécifiques de l’enfant au cours de sa première année de vie.
De la naissance à l’âge de 12 mois, du lait aux aliments solides, quels que soient vos choix d’allaitement maternel, de préparation pour nourrissons (« lait infantile »), puis d’approche de la diversification alimentaire, je vous accompagne afin d’offrir le meilleur départ à votre jeune pousse !

Nourrir son bébé au biberon
Lait infantile – Préparation pour nourrisson

Chaque bébé doit recevoir un aliment de qualité, qu’il soit nourri au sein ou au biberon. 

Entre allaitement et biberon, pas de concours. L’essentiel est que vous receviez toutes les informations neutres et objectives afin d’effectuer le meilleur choix pour votre bébé : celui qui vous convient ! 

Lactose, lipides structurés, huile de palme, protéines de lait de vache, de soja, de riz, lactosérum, oligosaccharides, prébiotiques, probiotiques, fibres, DHA, épaissi, HA, hydrolysé, BIO… Autant de termes qui gravitent autour des aliments lactés pour nourrissons.

Nous faisons le point ensemble sur vos questions, nous décryptons les étiquettes et les discours marketing pour vous permettre de réaliser un choix éclairé et adapté à vos besoins et vos souhaits.

Si votre bébé souffre de reflux, d’une allergie alimentaire, de troubles digestifs, etc. je vous oriente – en coordination avec votre pédiatre lorsque cela est nécessaire – vers le lait infantile le plus adapté.

Diversification alimentaire et DME

Autour de l’âge de 6 mois – et pas avant 4 mois révolus, son développement et sa curiosité l’amènent à diversifier son alimentation pour découvrir, à son rythme, de nouvelles saveurs et textures.

La diversification alimentaire est une étape essentielle qui pose les bases du futur panel alimentaire. Elle fait appel aux compétences sensorielles et motrices de l’enfant, qui les développe au fur et à mesure qu’il découvre de nouveaux aliments.

Chaque bouchée compte : même si le lait reste l’aliment principal au cours de la première année de vie, il est nécessaire d’assurer des apports adaptés en fer et en acides gras essentiels dès le début de la diversification.

En 2019, l’Autorité européenne de sécurité des aliments a intégralement revu ses recommandations relatives à la diversification alimentaire, en se basant sur les résultats des dernières études scientifiques. L’alimentation autonome dans le respect des sensations alimentaires et l’apprentissage précoce de la mastication en font partie.

Au cours de la diversification alimentaire, je réponds à vos questions concernant :

  • l’introduction des aliments et des allergènes alimentaires ;
  • l’alimentation autonome, la DME ;
  • les textures : purées, morceaux ;
  • les apports en nutriments essentiels ;
  • la vaisselle et les ustensiles adaptés ;
  • les risques d’étouffement et le « gag reflex » (réflexe nauséeux) ;
  • la place de l’eau, du lait, etc.

Qui suis-je ?

Stéphanie Foglietta-Dreyfuss, diététicienne nutritionniste prénatale et pédiatrique. Professionnelle de santé formée à l’allaitement maternel. Membre de l’ASDD.
Agréée ASCA et RME pour le remboursement par les assurances complémentaires et les mutuelles.

Consultations nutritionnelles en périnatalité et pédiatrie

― 
Pré-conception & grossesse
― 

― 
Allaitement
― 

― 
Pédiatrie
― 

Sélectionner votre devise :
CHF Franc suisse
EUR Euro